Vie Paroissiale

Bulletin - 22 Avril 2018

« Misericordes sicut Pater ! »

Assis en plein soleil sur la place St Pierre en attendant l’heure de la messe, nous sommes invités à réciter le chapelet. Nous sommes 600 missionnaires de
la miséricorde venus du monde entier. Dans cette prière commune nous vivons la catholicité de la vie de l’Eglise qui a un goût de fraternité partagée.

Pas de frontières, toutes les îles lointaines sont représentées. En arrivant, le pape François manifestera cette unité autour du Saint Sacrifice de la Messe.

Le lieu est beau, serein, et pourtant il y a foule entre ces deux bras des colonnades du Bernin. C’est dans ce moment précieux que j’ai prié pour vous, vous
mes confrères prêtres dont la tâche est fructueuse, vous les fidèles de la Primatiale, si confiants en ce bon berger qu’est le Christ et qui nous unit, mais aussi vous les membres de ma famille, et vous les touristes qui envahissent les parvis de nos cathédrales et nos sanctuaires. La prière nous entraîne si loin, jusqu’au bout du monde, jusqu’aux cieux !

Mais le lendemain sous une pluie battante nous rejoignons l’amphithéâtre de la faculté pontificale de St Jean de Latran pour écouter l’enseignement du cardinal Sara sur le sacrement du pardon, et les témoignages de 5 missionnaires la Miséricorde, représentant les 5 continents. Ce sont de beaux exemples qui donnent courage pour poursuivre l’humble mission confiée à chacun.

Mardi, c’est dans la grande salle Renaissance du Vatican que nous nous retrouvons pour entendre une longue intervention de François qui a toujours le mot pour réveiller les consciences. Chacun d’entre nous pourra le saluer – ce qui est heureux pour ceux qui habitent si loin de Rome.

La concélébration sous la chaire de St Pierre concluera ce moment de grâce.

Tout ce temps de réflexion ne nous empêche pas de reconnaître que si l’Eglise est bien l’épouse du Christ, ses membres sont parfois obstacle à son message.
A nous prêtres de confesser aussi nos fautes, tout en confessant notre foi.

Dans cette proximité avec tous les fidèles nous poursuivrons la route, à petit pas –peut-être ! – mais sûrement grâce à ce Bon Pasteur qui nous conduit vers
de Verts Pâturages.

Alors ensemble nous pouvons reprendre avec cœur:
« Misericordes sicut Pater (bis)
In oeternum misericordia eius ! »

P. Bernard Tolon
Missionnaire de la miséricorde

Lien vers le Bulletin

Recherche

Tags

Your browser doesn't support this tag cloud

À coté de la cathédrale